mardi 26 mai 2015

Un jeune homme aux cheveux filasse

Une dernière petite couche pour ne plus faire de fautes aux adjectifs de couleur !

règle des adjectifs de couleur, cheveux filasse, orange, kaki
« Euh ! Vous n'avez pas oublié de s à filasse ? »
« Ouarkkkk ! C’est un site consacré au français et à l’orthographe et il y a une énorme faute dans le titre ! Il n’a même pas mis de « s » à filasse. »
Ben non ! Désolé, aucune faute dans le titre de cet article consacré aux adjectifs de couleur : pas plus de « s » à filasse que de glaçon dans un verre de whisky irlandais. « Et pourquoi donc ? », me demanderez-vous. Eh bien allez donc poser la question aux Irlandais… Euh, veuillez m’excuser, c’est ce satané rhume, je m'emmêle un peu les pinceaux… Non, il n’y a pas ici de « s » à « filasse » parce que ces cheveux, d’un blond fade et sans éclat, sont de la couleur de la filasse, cette « matière textile végétale non encore filée » (Petit Robert).
« Et alors ? »
Alors ! Si les adjectifs de couleur s’accordent bien en genre et en nombre avec les noms auxquels ils se rapportent (des pantalons bleus, une orange bleue), ils deviennent invariables en trois circonstances :
  • lorsqu’ils sont accompagnés d’un autre adjectif qui les modifie (par exemple des yeux bleu foncé) ;
  • quand ils sont associés à d’autres couleurs (une plume bleu et blanc), et là, je vous conseillerais de lire un autre article qui a certainement marqué l’histoire du Web (De l'importance de la couleur des vaches) ;
  • enfin (c’est le cas dans notre titre), lorsque le terme utilisé pour désigner une couleur est un mot commun pris adjectivement. Abandonnons tout de suite le jargon grammatical pour prendre quelques exemples très concrets : des robes marron, sans « s », parce qu’elles sont de la couleur d’une chose (du marron ; et vous conviendrez aisément que l’on ne dit pas des robes marronnes) ; des maillots orange, sans « s », parce qu’ils sont de la couleur de l’orange. De même, on écrira : des barbes poivre et sel (de la couleur du poivre et du sel) ; des cheveux filasse (de la couleur de la filasse) ; des jupes rouges, ou bleues, ou jaunes… mais des chemisiers jonquille (de la couleur de la jonquille), ou corail, ou prune, ou pistache, ou groseille ou kaki (le kaki, rappelons-le, est le fruit d’un arbre d’origine japonaise).

Ils ont FRÉMI de Peur

« Des robes marron ? Des maillots orange sans « s » ?, mais on n’a jamais appris cela ! »
L’accord des adjectifs de couleur figure au programme de 5e. Vous trouverez cette règle dans n’importe quel ouvrage de grammaire. Maintenant, il est vrai que beaucoup d’adultes (vraiment beaucoup) l’ont oubliée. Tout comme ils ont oublié – et pour cause ! – les exceptions à cette règle. « Mamma mia ! Parce qu’en plus il y a des exceptions ? » Oui, vraiment navré, il en existe six ; six noms communs qui s’accordent tout de même lorsqu’ils sont employés pour désigner une couleur, parce que l’on estime, à tort ou a raison, que la couleur existait avant que la chose ne prenne son nom. C’est par exemple le cas du rose et de la rose (et on écrira bien « des jupes roses »).
J’ai tout de même une bonne nouvelle pour vous : il existe un petit moyen mnémotechnique pour retenir ces six mots : « FRÉMI de Peur », chaque majuscule étant l’initiale d’une exception, à savoir « Fauve », « Rose », « Écarlate », « Mauve », « Incarnat » et « Pourpre » (des cernes roses, des joues écarlates, des mouchoirs fauves, des Kleenex mauves…).
Bon, ce n’est pas tout ça, mais il faut que j’aille soigner mon rhume !

Si vous voulez connaître la faute que tout le monde (ou presque) commet aujourd'hui… C'est par ici : Tel Hannibal marchant sur Rome !


« Un monde sans fautes » est aussi un organisme de formation. Vous le saviez ?

2 commentaires:

  1. Super !
    Et pour ceci:
    "Depuis quelque temps, ...
    Vraiment??
    ou bien
    "... attirons votre attention sur le fait que, depuis quelques temps, confrontés à des demandes de plus en plus ..."

    Merci ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette locution s'écrit bien sans « s ». « Depuis quelque temps » : depuis un certain temps (il n'y a pas plusieurs temps).
      Bien cordialement.

      Supprimer