jeudi 4 mai 2017

Contredisez-moi ! (les dérivés de dire et de faire)

Vous dites, vous faites, vous défaites… d’accord ! Mais que font les autres dérivés de dire et de faire ?
vous contredites ou vous contredisez, vous défaites ou vous défaisez
« Dites-le ! Faites-le ! Non, Monsieur, ne me contredisez pas ! D'ailleurs, vous contrefaites ma pensée… Comme le disait le grand… »

Aujourd’hui, nul besoin de longues dissertations pour évoquer les quelques erreurs que ne manque jamais d’occasionner l’emploi des dérivés des verbes dire et faire. « Vous dites », « vous faites », « faites surtout comme vous le dites ».
Les élèves de primaire, après quelques ratés bien compréhensibles, arrivent à retenir la forme de ces deux verbes à la seconde personne du pluriel (aussi bien à l’impératif qu’à l’indicatif présent). Il leur est en revanche bien plus difficile, même plus âgés, d’intégrer que des verbes tels que contrefaire et contredire donnent respectivement « vous contrefaites » et « vous contredisez ».
Alors dites-le et redites-le : parmi les dérivés de dire, seul redire se conjugue comme lui (vous dites, vous redites, mais vous contredisez, vous interdisez, vous prédisez, vous dédisez ; et notons encore le « vous maudissez »).
Tandis que les dérivés de faire, eux, font tous « faites » (hips !) : vous défaites, vous contrefaites, vous parfaites, vous refaites, vous satisfaites, vous surfaites.
Qu’en dites-vous ?

Un m ou deux m aux adverbes se terminant pas ment ? Une autre petite astuce qui vous plaira : Adverbes, puddings et brasseries bavaroises.

À Rennes, une formation en orthographe avec Un monde sans fautes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire